Qui sommes-nous ?

Bienvenue à la Mission Locale Picardie Maritime

WK_web

Créée le 1er mai 2000, la Mission Locale de la Picardie Maritime a pour fonction …

… d’accueillir, d’informer, d’orienter et d’accompagner les jeunes de 16 à moins de 26 ans sortis du système scolaire en construisant avec eux un parcours personnalisé vers l’emploi. Afin de répondre aux besoins de ce public, elle développe des actions spécifiques couvrant les thématiques telles que l’emploi, l’orientation professionnelle et la formation, la santé, le logement, la culture, les loisirs, la citoyenneté. Présente sur l’ensemble du Pays des Trois Vallées, la Mission Locale de la Picardie Maritime exerce une mission de service public de proximité avec un objectif essentiel : permettre à tous les jeunes de 16 à moins de 26 ans sortis du système scolaire de surmonter les difficultés qui font obstacle à leur inclusion sociale et professionnelle.

M. Wojciech Kondrat, directeur général de la MLPM

Pourquoi travailler avec nous ?

  • Une grande équipe à votre servicePrès de 40 collaborateurs à la Mission Locale d’Abbeville.
  • Toutes nos offres à votre serviceEn étroite collaboration avec des entreprises de votre région.
  • Toutes les informations pour vous.Sur place dans nos bureaux et onLine, retrouvez nos infos.
  • De l’actualitéNos newsletters et journaux d’infos pour vous accompagner.

Contactez-nous vite !

Notre approche

Plusieurs approches, plusieurs méthodes, un seul objectif.

Grâce à une équipe de 40 personnes au professionnalisme reconnu, la Mission Locale de la Picardie Maritime apporte un appui dans la recherche d’emploi ainsi que dans les démarches d’accès à la formation, à la santé, au logement, aux droits, à la citoyenneté, à la culture.

Elle organise son action pour offrir à chaque jeune un appui personnalisé. Cette aide peut aller de la simple information jusqu’à l’accompagnement pas à pas en fonction des besoins de chacun. Grâce à l’écoute des attentes et des préoccupations exprimées par les jeunes, elle repère sur son territoire les difficultés rencontrées par le public ainsi que les solutions mobilisables (dispositifs, prestations, partenaires) pour y répondre.

La Mission Locale apporte ainsi son concours à l’évolution de l’offre de services pour l’insertion sociale et professionnelle à partir du travail d’analyse de la demande et des besoins des jeunes et de sa fonction d’accompagnement des parcours d’insertion. Avec le souci permanent d’accompagner efficacement les jeunes de notre territoire, la Mission Locale de la Picardie Maritime s’est largement impliquée dans la mise en œuvre de projets innovants, elle a développé un réseau de partenaires, renforcé son champ de compétences, participé à des projets passionnants et initié des actions spécifiques concourant à l’insertion professionnelle des jeunes mobilisant largement le Fonds Social Européen.

Ainsi, elle est reconnue Organisme Intermédiaire au titre du PLIE de la Picardie Maritime (Objectif 3, Objectif 5) pour la programmation 2007-2013, dispositif qu’elle anime avec succès depuis plus de six ans. Par ailleurs, dans un souci de mise en cohérence territoriale des acteurs de l’emploi et de la formation, la Mission Locale de la Picardie Maritime assume depuis le 1er janvier 2012, le pilotage de l’offre de service de la Maison de l’Emploi et de la Formation. Ce regroupement constitue pour la Mission Locale une vraie opportunité pour proposer au public et aux acteurs de notre territoire une offre de services très complète :

  • Service Jeunes
  • Service MDEF
  • Service PLIE
  • Service Observatoire
  • Service Europe

BERTRAND SCHWARTZ RECADRE

Extrait du rapport de
Bertrand SCHWARTZ

Les jeunes représentent tout, sauf un ensemble homogène. Selon leur classe sociale, selon qu’ils sont garçons ou filles, selon le lieu où ils habitent, leurs problèmes sont différents ou plus ou moins graves.
Et cependant, les jeunes sont unis dans un certain nombre de comportements et d’idées. Ce qui les unit, c’est leur désespérance devant l’absence de perspectives.
Ils ont besoin de chaleur. Ils se sentent isolés. Ils ont besoin de considération, ils souhaitent être pris en compte, compris et ne refusent pas l’aide si celle-ci n’est pas assistanat ou jugement permanent.
Et s’ils sont bloqués, voire en situation de refus, ils sont surtout en situation de recherche, laquelle leur est souvent refusée.
Quand ils constatent qu’on leur fait confiance, et qu’on vit et agit avec eux dans le respect et la confiance mutuelle, leur énergie et leur créativité sont sans limite.
Ils ne sont pas tous « bien », l’angélisme n’est pas de rigueur. Ils sont autres que nous.
Ces réflexions sont celles de très nombreux éducateurs avec qui nous avons travaillé. Nous les avons retenues car elles nous semblent traduire le sentiment général et profond de tous ceux qui ont à s’occuper de près des problèmes de la jeunesse.
Même si ce document n’est pas directement destiné aux jeunes, nous voulons en faire, pour eux, un message d’espoir et, pour les adultes, une exigence d’écoute et de volonté d’action.